Vous êtes ici : Accueil Glossaire / équipements xDSL

Bienvenue dans la technologie xDSL

L’ADSL au cœur de la boucle locale

A l'issue d'une consultation internationale, l’opérateur historique a sélectionné Alcatel, Sagem, ECI Telecom et Lucent Technologies comme fournisseurs d'équipements d'accès ADSL.
Ce choix permet d'offrir :
- Une complémentarité de l'offre en solutions ADSL et SDSL et une interopérabilité de systèmes différents (DSLAM et modems)
- Des services à des débits supérieurs ou égaux à 4 Mbit/s (fonction multiplexage inverse en SDSL)
- Des solutions de DSLAM de plus petite capacité (environ 50 lignes),
- Des services aux entreprises en SDSL, dès l'été 2002, s'appuyant sur des liaisons symétriques 4 Mbit/s.

Les éléments qui composent l’accès ADSL au niveau de la boucle locale sont :

-1) le modem client (ATU-R)
-2) le filtre client (Splitter)
-3) le multiplexeur (DSLAM) composé de :

* carte filtre (Splitter)
* carte modem (ATU-C)
* commutateur soit ATM ou Giga Ethernet

Le modem client (A-TUR)
Adsl Transceiver Unit - Remote terminal end

(Unité d'émission et réception ADSL de l'extrémité distante)

Modem Ethernet ALCATEL

Modem USB ECI

Le modem ADSL (ATU-R) est installé à l'extrémité client.

- Il intègre une couche de protocole ATM et propose soit :
- Une interface du type 10 base T ou ATMF 25,6.
- Une interface de type USB.

- Le modem est configuré à partir du gestionnaire du DSLAM.
- Il fonctionne en mode entrelacé.
- Les piles de protocole au-dessus de l'AAL5 sont soit PPP/PPTP ou PPPoE, soit PPPoA suivant l’offre ADSL utilisée et l’interface demandée.

 Paramétrage affectation ressources ATM sur le modem client

PPTP

VP : 8

VC : 67

PPPoE

VP : 8

VC : 35

PPPoA

VP : 2

VC : 32

L’interopérabilité

Actuellement, compte tenu de sa jeunesse, la technologie ADSL n'est pas complètement normalisée, même si les travaux de normalisation ont déjà permis de publier quelques recommandations et normes, et semblent avancer rapidement. Compte tenu de la richesse des interactions entre modems clients et DSLAM, il n'existe pas de norme publiée permettant de garantir qu'un modem de marque A fonctionnera avec un DSLAM de marque B.
L’interopérabilité est souvent assurée en grande partie par les pilotes logiciels du modems, qui peuvent en outre être mis à jour à distance en cas d'évolution du DSLAM auquel ils sont raccordés. A terme (2003), une grande majorité des modems clients et des DSLAM devront être interopérables.
Pour l’instant, le modem Sagem Fast 1000 est validé par FT en tant que modem raccordable sur DSLAM Alcatel ou ECI.

Les routeurs avec modem intégré

L’offre future ADSL nue permettra l’installation de routeurs avec modem Intégré. Cette configuration apportera la possibilité de réaliser une qualité de service sur l’accès ADSL basée sur la priorisation des flux.

Le filtre client (Splitter)

Malgré une occupation de fréquences distinctes, les signaux téléphoniques et ADSL peuvent s’influencer l’un l’autre. Les signaux ADSL peuvent engendrer un bruit audible qui peut altérer les communications téléphoniques. Les appareils de téléphonie peuvent également interférer avec les signaux ADSL, provocant une dégradation du débit de données.
Afin d’éviter ces interférences, 2 types de filtres client coexistent et peuvent être installés selon le cas chez l’abonné. Il s’agit du filtre maître et du filtre distribué (type prise gigogne).

Le filtre maître

Ce coffret filtre séparateur est installé par un technicien à l’entrée du local de l’utilisateur. Il est composé d’un filtre passe-bas pour les basses fréquences [0, 4 kHz] et d’un filtre passe-bande pour les hautes fréquences [20 kHz, 1 100 kHz] .
Ce filtre est plus performant pour les accès en limite de portée que le filtre distribué type prise gigogne. Mais l’installation de ce filtre peut apporter certains inconvénients. En effet, des services fonctionnant en supravocal peuvent être perturbés ou devenir impossibles (systèmes d’alarme avec surveillance de 48 V ; télétaxation.)

Le filtre distribué

Ces filtres doivent être installés sur chaque prise téléphonique utilisée par des terminaux téléphoniques (téléphone, Minitel, répondeur, télécopieur, etc.) le nombre de ces prises étant limité à 3. Le modem adsl peut dans ce cas être raccordé à n'importe lequel de ces filtres "enfichables". Les filtres "enfichables" remplissent les mêmes fonctions de séparation des fréquences que le filtre "maître" mais au niveau de chaque prise téléphonique de l'installation privative au lieu de le faire de manière globale en entrée d'installation.

Filtre maître ECI

Filtre distribué

DSLAM (Digital Subscriber Line Access Multiplexer)

(Multiplexeur d’accès ADSL)

Le DSLAM joue un rôle très important dans l’architecture du réseau puisqu’il se situe à la frontière entre la boucle locale et le réseau de collecte (backbone) de l’opérateur.
Cet équipement permet également de concentrer tous les canaux de télévisions de TPS ou Canal+ pour les distribuer vers l'internaute. Le zapping des chaînes se faisant au niveau du DSLAM.
 

DSLAM ALCATEL

DSLAM ECI

Evolution du DSLAM Alcatel

Dégroupage

Dans le cadre du dégroupage effectué par le FAI free (filiale du groupe ILIAD)
le site perso  http://francois04.free.fr/nra_et_dslam.php contient des informations détaillées sur les zones où le dégroupage est opérationnel : DSLAM mis en œuvre, nombre de connexions détectées et estimées, évolution depuis l'ouverture. Les informations sont collectées,  traitées automatiquement et  mises à jour quotidiennement.

Collecte et Authentification

Le BAS (Broadband Access Server)

Le BAS est le point de collecte des flux ATM provenant des DSLAM concernant les offres IP/ADSL et Netissimo. Initialement, cohabitaient sur le réseau FT des BAS DANA d'Alcatel et des BAS SMS 1800 de Redback. Par la suite, de par leur meilleure performance à la charge, les BAS Redback ont été généralisés sur le réseau FT.
Le BAS possède des interfaces ATM côté réseau de collecte d'accès ADSL et des interfaces Ethernet côté backbone IP. Le BAS Redback permet le raccordement de 2000 accès pour un débit moyen descendant de 100 kbit/s par ligne connectée.

SMS 1800 Redback

Le BAS possède plusieurs horloges qui gèrent la durée de la session PPP entre le micro-ordinateur client et le BAS.
- Une durée de 24 h pour les connexions Netissimo 1.
- Une durée de 1 semaine pour Netissimo 2.
- Une durée de 5 minutes pour le serveur Netissimo. Ce serveur permet, pour le client ne pouvant accéder à leur ISP, de vérifier si l’accès ADSL est bien connecté au réseau IP.

Dans les BAS, les connexions sont de type VC UBR. Pour chaque port STM-1 du BAS, les connexions VC sont identifiées dans les deux sens par un couple VPI/VCI tel que VPI = 1, 2, 3 à 255 et VCI = 32 à 4095.
Une préconfiguration des connexions est effectuée en prenant compte une répartition de 80% pour Netissimo 1, IP-ADSL 1 et 20% pour Netissimo 2, IP-ADSL 2.
Actuellement plus de 300 BAS Redback 1800 sont déployés dans le réseau d'accès ADSL. Des nouveaux BAS Siemens ERX 1400 d'une capacité de raccordement10 fois plus importante que le Redback devront  peu à peu faire leur apparition. Ces équipements géreront les mécanismes de priorisation des flux, vidéo, voix, visiphonie....Cette QoS.(Qualité de Service) apportera de nouveaux services à la carte.

BAS ERX 700 et ERX 1400

RADIUS

Remote Authentication Dial In User Service (Service d'authentification à distance des utilisateurs). C'est un protocole utilisé par des machines pour authentifier un utilisateur d'un service ou remonter des informations relatives à cet utilisateur (volume de trafic, temps de connexion, ...). Par extension, on parle de serveur ou de proxy Radius pour parler de serveur ou de proxy utilisant le protocole Radius pour dialoguer.
RADIUS utilise le protocole UDP.
Les serveurs RADIUS sont accessibles par le PAS (Plate-forme d’Accès aux Services).

Le PAP ou le CHAP sont des protocoles utilisés comme méthode d'authentification par les serveurs PPP pour valider l'identité de l'initiateur d'une connexion durant la connexion ou ultérieurement. Des mots de passe statiques sont employés avec ce type de protocoles.
Pour le CHAP (Challenge Handshake Authentication Protocol) l'identifiant et le mot de passe ne sont jamais transmis en clair sur le réseau, par contre pour le PAP (Password Authentification Protocol) l'identifiant et le mot de passe circulent en clair sur le réseau.
Le schéma ci-dessous représente les différentes phases d’échange dans le cas d’un protocole CHAP. Suite à une demande de connexion, la réception du challenge combiné à un algorithme permet l’envoi de l’identifiant et du mot de passe cryptés.


Les routeurs d'accès

Il convient, sur ce segment, de distinguer les routeurs d'entrée de gamme, routeurs d'agence appelés également routeurs SOHO (Small Office Home Office) qui s'interconnectent aux accès large bande (xDSL, RNIS, Câble, BLR) et les routeurs modulables, équipements plus musclés par leur type de configuration matériel (module) et par leur possibilité de traitement ( Protocole, QoS, VPN, Sécurité...)

Exemple de Routeur d'agence 

BINTEC x2300 ADSL - Cable : (Interface ethernet)
Backup Numéris et modem ADSL intégré.

 

 X2300 de BinTec est un routeur IP complet et évolutif avec modem ADSL embarqué. X2300 a été spécialement conçu pour l’accès Internet haut débit et l’interconnexion des réseaux distants des PME et des agences. Il est compatible avec la majorité des offres ADSL disponibles en France et en Europe.
X2300 se distingue par son interface RNIS additionnelle. Ce lien offre un accès professionnel à internet tant qu’ ADSL n’est pas disponible. Il constitue ensuite un lien de secours efficace, garantissant une continuité d’accès indispensable pour les applications critiques.
La connexion permanente à internet introduit un risque potentiel dans le système d’information de l’entreprise. Afin de prévenir toute intrusion, X2300 intègre des mécanismes de sécurité robustes, de type firewall.
Supportant les réseaux privés virtuels IPSec et PPTP, X2300 offre la possibilité de sécuriser les communications sur internet en établissant des tunnels chiffrés entre les partenaires. Les sites distants et les travailleurs nomades peuvent ainsi accéder au réseau de leur entreprise en toute sécurité et depuis n’importe quel endroit, via internet.
Enfin, les fonctions performantes de qualité de service du X2300 permettent de prioriser les flux et d’optimiser la bande passante disponible sur le lien télécom.
X2300 est livré avec une suite logicielle complète compatible Windows (95/98/NT/2000), Unix et Linux : assistant de configuration en français pour une prise en main rapide, outils d’analyse et logiciels d’administration locale ou à distance par login RNIS.

• Routeur ADSL
- Accès internet haut débit (PPPoA ou PPPoE)
- Interconnexion de réseaux distants (Pont Ethernet ou IP sur ATM)
- Accès VPN via ADSL

• Hardware performant
- Modem ADSL embarqué pour connexion directe sur ligne analogique RTC ou RNIS
- Processeur RISC et 16 MB de RAM pour routage et encryption
- Port réseau local Ethernet 10/100 Mbps

• Haut niveau de sécurité
- Firewall SAFERNET (TM) embarqué pour protéger le réseau local des intrusions
- Support de réseaux privés virtuels IPSec ou PPTP

• Port RNIS additionnel
- Lien de secours assurant la permanence des communications
- Accès et administration à distance

• Qualité de Service
- Gestion de la qualité de service (QoS) avec priorisation des flux et gestion de la bande passante
- Support des SLA proposés par les opérateurs télécoms (Service Level Agreements)

• Installation et administration facilitées
- Assistant de configuration sous Windows en Français
- Autoconfiguration des ports ADSL et RNIS
- Configuration à distance possible via telnet ou Login RNIS

Suite

L'interopérabilité des équipements ADSL de France Telecom FTR&D 


Test ADSL


Test SDSL
 

Tester la qualité de votre accès  internet

 

Différents constructeurs de routeurs