Wallu

Glossaire Telecom - lettre C

A . B . C . D . E . F . G . H . I . J . K . L . M . N . O . P . Q . R . S . T . U . V . W . X . Y . Z


CAA Centre à Autonomie d'Acheminement

Le réseau commuté téléphonique a une structure hiérarchisée en 4 classes.

  • Classe 1 : commutateurs de transit principaux CTP
  • Classe 2 : commutateurs de transit secondaire CTS
  • Classe 3 : commutateurs à Autonomie d'Acheminement CAA (les classes 3 et 4 permettent le raccordement des usagers)
  • Classe 4 : commutateurs locaux CL


CAO Conception Assisté par Ordinateur

Logiciel de dessin en 3 dimensions


CAP Carrierless Amplitude and Phase (Modulation Amplitude/Phase sans Porteuse)

CAP utilise aussi bien la modulation de phase que la modulation d'amplitude.
L'ensemble des combinaisons de bits qu'on peut envoyer à un instant de modulation donné se nomme une constellation.
Chaque combinaison possible de bits est représentée par un point de cette constellation.
Ces combinaisons de bits sont obtenues par une combinaison de plusieurs valeurs d'amplitude possibles ainsi que par des décalages de phase.


CAR Commited Access Rate (Contrôle d'accès)

Mécanisme de gestion de la QoS dans un réseau IP/VPN, permettant l'attribution d'une classe de trafic à un paquet IP dans le champ IP precedence. Le CAR est mis en œuvre en entrée ou en sortie d'une interface.
CAR réalise la classification des données. Le CAR tient aussi compte de la QoS déjà offerte aux clients présents dans le réseau, parce que l'admission d'un nouvel entrant ne doit pas détériorer la QoS de ceux déjà admis. voir TOS


CAS Channel Associated Signaling (Canal de signalisation associé)

La signalisation des différentes communications est acheminé sur des canaux associés à chaque voie de communication
- Le réseau RTC analogique utilise la signalisation CAS
- Le réseau RNIS utilise la signalisation de type CCS (ex : canal D)


CBC Cipher Block Chaining


CB-Marking Class Based Marking 

C'est un mécanisme qui permet d'attribuer une classe de service à un paquet IP. Le CB-Marking est mis en œuvre en entrée du routeur, sur l'interface LAN .


CB-Policing Class Based Policing 

C'est un mécanisme qui permet de déclasser la classe de service d'un paquet IP ou de rejeter certains paquets. Le CB-Policing est mis en œuvre en sortie du routeur, sur l'interface WAN.


CBQ Class Based Queuing 

Ce mécanisme de classe de service IP, tient compte du poids de chaque paquet en gérant des files d'attente différentes pour chaque classe et affecte aux données, une bande passante minimale garantie.


CBR Constant Bit Rate (Débit Constant)

Débit constant disponible en permanence.
Catégorie de trafic utilisée pour le transport d'information numériques comme la vidéo ou la voix, qui peut être représenté par un flux continu de bits. Le trafic CBR nécessite une bande passante et un niveau de service garanti.
Garantie d'acheminement sur ATM pour les applications à débit constant (voix, émulation de circuit, vidéo).
Classe de service ATM


CB-WFQ Class Based-Weighted Fair Queuing

Mécanisme de gestion de la QoS garantissant une bande passante minimale à chaque type de trafic, en cas de congestion. Il permet de créer pleinement une classe EF (Expedite Forwading), 64 classes AF (Assured Forwarding) et une classe BE (Best Effort) en WFQ
Chaque file d'attente contient les paquets IP d'une même classe de service et est associée à un niveau de priorité. En cas de congestion, CB-WFQ extrait les paquets IP des files d'attente pour les transmettre en fonction de leur priorité relative


CCBNT Commutation de Circuit sur canal B Non Transparent

Caractéristique d'une communication bout en bout, acheminant de la voix (300 - 3400 hz) sur RNIS.


CCBT Commutation de Circuit sur canal B Transparent

L'intégrité de la séquence numérique est assurée de bout en bout.
Transparence des informations échangées. le débit de transfert de l'information est de 64 Kbit/s.


CCIT Consultative Commitee for International Telegraph and Telephone

Organisation internationale qui a établi des recommandations de télécommunication. Le CCITT n'existe plus, il a été remplacé par l' UIT-T.


CCK Complementary Code Keying


CCS Common Channel Signaling

Signalisation dans laquelle les informations de signalisation sont transmises sur un canal commun à toutes les communications. Le canal D du RNIS est un exemple de signalisation CCS.


ccTLD Country Code Top Level Domains

Il y a environ 240 ccTLD ( country code Top Level Domains ) à l'heure actuelle.
Les ccTLD sont ces codes en deux lettres utilisés pour désigner les domaines internet géographiques.
Afin de faciliter l'échange international des biens et des informations, l'Organisme International de Normalisation ( ISO ) a établi en 1974 une norme internationale de codes pays afin d'identifier les pays ou zones géographiques. Cette norme s'appelle ISO 3166 et est par exemple utilisée pour les codes postaux nationaux.
La norme ISO 3166, dans sa version deux lettres (ISO 3166-1), est également utilisée pour déterminer les ccTLD, les domaines géographiques de deux lettres utilisés sur l'internet. Par exemple, la France a pour code ISO FR et pour ccTLD .fr .


CDN Content Delivery Network (Réseau de diffusion de contenu)

Service permettant d'accélérer la livraison des contenus web et d'optimiser l'utilisation de la bande passante par l'utilisation conjointe d'un réseau de cache et une gestion dynamique de ces caches et de leur contenu.


CDV Cell Delay Variation (Variation du temps de propagation des cellules)

CDV: UIT-T G823
Paramètre de QoS du réseau ATM
Pour une connexion ATM donnée, le temps de transfert d'une cellule à travers le réseau est en partie aléatoire (à cause des buffers des différents équipements traversés). La CDV, exprimée en fractions de seconde, mesure la variation de retard entre une cellule et sa suivante. 
2 types de mesure:
CDV 1 point: le contrôle se fait à l'entrée du réseau, si les cellules arrivent en avance le débit instantané est supérieur au débit crête.
CDV 2 points: les gigues s'additionnent dans les réseaux (positif, et négative) ce qui peut faire déborder les FIFOs utilisées pour la récupération d'horloge des  circuits émulés. Dans ce cas le contrôle se fait à l'entrée et à la sortie du réseau.
Tolérance de gigue: CDVT: pour certaines qualités de service la tolérance sur gigue de cellule est garantie.


CE Customer Edge (Routeur client périphérique)

Le CE (Customer Edge router) – routeur client connecté au backbone IP via un service d'accès (LS, PVC FR, ATM, ADSL…). Il route le trafic entre le site client et le backbone IP.


CEF Cisco Express Forwarding

Mode de fonctionnement accéléré de routeur Cisco.


CERT Computer Emergency Response Team (équipe d'alerte pour la sécurité informatique)

Organisation officielle d'administrateurs système s'occupant essentiellement de problèmes liés à la sécurité des systèmes et des réseaux informatiques.

Historique
La seconde moitié des années 80 vit le réseau Arpanet, développé par le DoD (le Département de la Défense américain), sortir de la phase de R&D pour devenir une réalité pratique sous l'impulsion du monde universitaire. L'efficacité et la constante amélioration des divers services, dont le courrier électronique, rendirent rapidement ce réseau indispensable pour de nombreux sites.
En novembre 1988, un étudiant de l'Université de Cornell lâcha sur ce réseau un programme qui se propageait et se répliquait tout seul. Ce programme, connu sous le nom de « ver Internet », exploitait diverses failles de sécurité du système Unix (le système d'exploitation de la plupart des ordinateurs connectées sur le réseau). Bien que programmé sans intentons malveillantes, ce premier virus informatique, se répandit rapidement tout en engorgeant les machines infectées par de multiples copies du ver. À cette époque, le réseau comprenait environ 60 000 ordinateurs. Avec seulement 3 à 4% de machines contaminées, le réseau devint complètement indisponible pendant plusieurs jours jusqu'à ce que des mesures conservatoires soient prises (dont la déconnexion de nombreuses machines du réseau).
Pour éliminer ce « ver Internet », une équipe d'analyse ad hoc fut créée avec des experts du MIT, de Berkley, Purdue, Le code du virus fut reconstitué et analysé ce qui permit, d'une part, d'identifier et corriger les failles du système d'exploitation, et d'autre part, de développer et diffuser des mécanismes d'éradication. À la suite de cet incident, le maître d'ouvrage d'Arpanet, la DARPA (Défense Advanced Research Projects Agency), décida la mise en place d'une structure permanente, le CERT Coordination Center (CERT/CC) semblable à l'équipe réunie pour résoudre l'incident.
Depuis Internet n'a cessé de croître pour devenir le réseau que nous connaissons aujourd'hui, avec une multiplication rapide des machines connectées (plusieurs millions) et des sources d'agression.

Rôle et mission
Les tâches prioritaires d'un CERT sont les suivantes :

  • centralisation des demandes d'assistance suite aux incidents de sécurité (attaques) sur les réseaux et les systèmes d'informations : réception des demandes, analyse des symptômes et éventuelle corrélation des incidents ;
  • traitement des alertes et réaction aux attaques informatiques : analyse technique, échange d'informations avec d'autres CERTs, contribution à des études techniques spécifiques ;
  • établissement et maintenance d'une base de donnée des vulnérabilités ;
  • prévention par diffusion d'informations sur les précautions à prendre pour minimiser les risques d'incident ou au pire leurs conséquences ;
  • coordination éventuelle avec les autres entités (hors du domaine d'action) : centres de compétence réseaux, opérateurs et fournisseurs d'accès à Internet CERTs nationaux et internationaux.


CHAP Challenge Handshake Authentication Protocol (Protocole d'authentification par dialogue à énigme)

RFC : 1994
Protocole d'authentification permettant d'empêcher les accès non autorisés. Le protocole CHAP authentifie et identifie l'entité distante. Le routeur ou le serveur d'accès détermine ensuite si l'utilisateur peut être autorisé à accéder au réseau.
Méthode d'authentification utilisée par les serveurs PPP pour valider l'identité de l'initiateur d'une connexion durant la connexion ou ultérieurement.
Mot de passe statique.
L'identifiant et le mot de passe ne circulent  jamais en clair sur le réseau.


CHAT Conversational Hypertext Access Technology (Technologie d'accès à la conversation hypertexte)

Communication écrite en temps réel sur internet entre plusieurs internautes.


CIDR Classless Internet Domain Routing

RFC : 1519
Méthode de routage indépendante des classes d'adresses permettant d'économiser les adresses disponibles restantes pour la version IP V4 .


CIR Committed Information Rate

Paramètre du service Frame Relay
Débit minimum garanti (débit contractuel) tout le temps sur un PVC
Ce débit minimum garanti sur un circuit virtuel Frame Relay, peut être différent pour chaque sens de transmission. Le débit CIR est garanti 100% du temps. Ce débit inclut la surchage en bande passante liée au protocole frame relay et aux éventuelles retransmissions, le débit utile pour l'application peut donc être inférieur.


CL Commutateurs Locaux

voir CAA


CLNP Connection Less Network Protocol

Protocole OSI fournisseur d'un mode sans connexion


CLNS Connection Less Network Service

Protocole de niveau 3, ne nécessitant pas qu'un circuit soit établi avant de transmettre.


CLR Cell Loss Ratio (Rapport de perte de cellules)

Paramètre de QoS du réseau ATM qui donne le rapport entre le nombre de cellules perdues et le nombre de cellules délivrées avec succès.
Taux de perte de cellules, exprimé en %


CLTP Connection Less Transport Protocol

Protocole de transport de bout en bout gérant un contrôle d'erreurs, mais ne garantissant pas la remise des messages en ne gérant pas les flux.


CODEC COmpression/DECompression

Un CODEC est le nom de toute technologie de compression et de décompression d'informations. Les codecs peuvent être mis en place dans des logiciels, du matériel, ou dans une combinaison des deux.

Tableau de codec utilisé pour la voix sur IP

Codec

Débit

MOS (score d'écoute) / 5

G711

64 Kb/s

4,1

G726

32 Kb/s

3,85

G728

16 Kb/s

3,61

G729
8 Kb/s
3,92
G723
6,3 Kb/s
3,9


CoS Class of Service (Classe de service)

  • Frame Relay

Les Classes de Service (Classe Of Service) ou  COS sont des paramètres du contrat définissant la manière dont on garantit au client l 'usage de son accès entre le CIR (Committed Information Rate) -débit minimum garanti- et le MIR (Maximum Information Rate) -débit maximum « possible »- fonction du LAR (Linik Access Rate) - débit nominal de la ligne.

  • ATM

Relation entre les paramètres du contrat de service et les classes de service

Classes de service
 
CBR
VBR rt
VBR nrt
ABR
UBR
Paramètre de QoS
CTD
Cell Transfert Delay

CDV
Cell Delay Variation

CLR
Cell Loss Ratio

Paramètre de trafic
PCR
Peak Cell Rate
SCR
Sustainable Cell Rate
MBS
Maximum Burst Size
MCR
Maximum Cell Rate
  • Réseau IP VPN (MPLS)

Elles permettent de différencier le traitement appliqué aux différents flux de données sur des accès IP VPN selon la nature de l'application : délai de transit maximal, bande passante, etc .
• Plusieurs Classes de Service (CoS) sont proposées dans le réseau IP VPN : Vidéo, Voix, Data. Les paramètres qui caractérisent la QoS sont principalement le délais de transit, le taux de pertes de paquet et la gigue.
Les mécanismes de CoS sont disponibles sur  :
            - Accès Frame Relay (via NGEN,  LL ou Channelized E1/T1) : CB shaping, LLQ, FRF12, WRED
            - Accès ATM (via NGEN ou LL, en utilisant des cartes ATM sauf cartes IMA) : CB-WFQ, LLQ, WRED
            - Accès HDLC (sur LL, sauf Channelized E1/T1) : CB-WFQ, LLQ, WRED


CPE Customer Premises Equipment (Equipement client local)

routeurs clients

 


CPU Central Processing Unit (Unité de calcul centrale)

Correspond au Micro processeur, (Intel, AMD....)
Le processeur est le cerveau de l'ordinateur. Appelé parfois simplement processeur ou processeur central, le CPU est l'endroit où la plupart des calculs s'effectuent. En termes de puissance informatique, le CPU est l'élément le plus important d'un système informatique.


CRC Cyclical Redundancy Check (Code de redondance cyclique)

Donnée ajoutée en fin de trame, calculée à l'émission à partir des données utiles et recalculée à la réception pour vérification et détection d'erreur de transmission.


CRM Customer Relationship Management

Processus et logiciels permettant de gérer la relation client de manière intégrée dans l'entreprise.


CROS Coffret de Raccordement Optique Sécurisé


CS Convergence Sublayer (Sous-couche de convergence)

La sous-couche de convergence assure des fonctions plus spécifiques du service utilisateur. Les champs AAL relatifs à ces fonctions ne sont présents qu'une fois par unité de données utilisateur. La sous-couche de convergence est en charge, si nécessaire, du traitement des erreurs, en mettant en oeuvre des mécanismes de retransmission de messages erronés ou de protection de l'information permettant au récepteur de corriger ces erreurs : cette dernière technique de protection vers l'avant ( FEC ) est particulièrement utilisée en présence d'applications en temps réel. La sous-couche CS peut également assurer la synchronisation de bout en bout.


CSLIP Compressed Serial Line Internet Protocol

Variante compressée de SLIP (protocole de niveau 2 qui permet l'accès à Internet par une liaison série et un modem).


CSN Centre Satellite Numérique


CSNPE Connexion Semi Permanente Externe à 64Kb/s


CSNPI Connexion Semi Permanente Interne à 64Kb/s


CSMA/CA Carrier Sense Multiple Access with Collision Avoidance (Accès multiples aux transmissions avec évitement de collision)

Amélioration  du CSMA/CD par avis de collision.


CSMA/CD Carrier Sense Multiple Access with Collision Detection (Accès multiples aux transmissions avec détection de collision)

CSMA est une technique qui consiste à écouter le support avant d'émettre.
CSMA/CD ajoute à l'écoute préalable du réseau, l'écoute pendant la transmission.
S'il se produit une collision, il y a interruption dès que possible de la transmission et envoi de signaux spéciaux (bits de bourrage) pour prévenir de la collision. La réémission se fera ultérieurement après un temps aléatoire.


CTD Cell Transfert Delay (Retard de transfert de la cellule)

Paramètre de QoS du réseau ATM   qui mesure le temps moyen pour une cellule unique pour être transmise entre une source et une destination à travers une connexion virtuelle( VC ). 
C'est la somme de tout les codage, décodages, sègmentation, réassemeblage, retards de traitement et de file d'attente. Délai de transit (latence).


CTI Computer Telephony Integration

Technique permettant l'interaction entre les éléments d'un appel téléphonique et une application informatique.


CTP Centre de Transit Principal

Commutateur connectant des circuits (ou jonctions) entre commutateurs, mais ne desservant pas directement les abonnés. La vocation principale des centres de transit est d'écouler du trafic interurbain à moyenne ou grande distance.
voir CAA


CTS 1- Centre de Transit Secondaire
2- Clear To Send
  1. voir CAA
  2. Prêt à émettre


CVC

1 - Connexion Virtuelle Commutée
2 - Circuit Virtuel commuté

  1. Dénomination en français du SVC (Switched Virtual Connection) pour le frame Relay.
  2. Mécanisme qui met en communication deux équipements raccordés à un réseau X.25 et gère l'échange de données bi-directionnel entre ces deux machines. Le CVC est établi lors de la phase d'appel et se libère à la fin de la communication.


CVP Connexion Virtuelle Permanente
Dénomination en français du PVC (Permanent Virtual Connection) pour le frame Relay.
Le CVP a une fonction identique à celle du CVC, à la différence qu'il est établi à l'initiative de l'exploitant du réseau et à la demande d'un client qui souhaite établir un lien permanent entre deux de ses équipements au travers du réseau X.25 (ou Frame Relay).
| Wallu | Trafic Banlieue | Itinéraire | Météo | ©2012 Wallu