Vous êtes ici : Accueil Glossaire / Lettre L

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z  
L2F : Layer 2 Forwarding (Cisco) (Acheminement couche 2)
L2F est un protocole de niveau 2 qui permet à un serveur d’accès distant de véhiculer le trafic sur PPP et transférer ces données jusqu’à un serveur L2F (routeur). Ce serveur L2F désencapsule les paquets et les envoie sur le réseau. Il faut noter que contrairement à PPTP et L2PT , L2F n’a pas besoin de client. Ce protocole est progressivement remplacé par L2TP qui est plus souple. 
L2TP : Layer 2 Tunnelling Protocol (Protocole de tunnel de couche 2)
Microsoft et Cisco, reconnaissant les mérites des deux protocoles L2F et PPTP , se sont associés pour créer le protocoles L2TP. Ce protocole réunit les avantages de PPTP et L2F. 
L2TP est un protocole réseau qui encapsule des trames PPP pour les envoyer sur des réseaux IP, X25, relais de trames ou ATM. Lorsqu’il est configuré pour transporter les données sur IP, L2TP peut être utilisé pour faire du tunnelling sur Internet. Mais L2TP peut aussi être directement mis en œuvre sur des supports WAN (relais de trames) sans utiliser la couche de transport IP. 
On utilise souvent ce protocole pour créer des VPN sur Internet. Dans ce cas, L2TP transporte des trames PPP dans des paquets IP. Il se sert d’une série de messages L2TP pour assurer la maintenance du tunnel et d’UDP pour envoyer les trames PPP dans du L2TP.

LAC : L2TP Access Concentrator
LAC = L2TP Access Concentrator correspond aux NAS ou BAS
Un tunnel L2TP est établi entre un LAC et un LNS
LAN : Local Aera Network (Réseau local)
Ensemble d'ordinateurs et autres matèriels répartis sur un espace relativement limité, connectés entre eux par des liaisons qui permettent aux différents composants d'interagir entre eux. Un LAN comprend des micro-ordinateurs et des ressources partagées (imprimantes, disques, CD-ROM).
LAP-B : Link Access Protocol-Balanced (Protocole équilibré d'accès au réseau)
Version du protocole HDLC,  mode LAP-B (B pour balanced, mode équilibré), dans ce type de liaison, il n'y a pas de primaire défini, chaque station peut être primaire.
LAP-D : Link Access Protocol-D (D pour le canal D de numéris)
Version du protocole HDLC,  mode LAP-D (D pour canal D), ce protocole est utilisé dans les réseaux RNIS.
LAP-M : Link Access Protocol Modem
Protocole d'accès à la liaison de données (HDLC) pour terminaux asynchrones (V42)
LAP-X : Link Access Protocol X
Protocole d'accès au réseau X25 à travers un réseau à commutation de circuits (circuit semi-duplex).
LAR : Local Access Rate
LCP : Link Control Protocol (Protocole de contrôle de liens)
Ce protocole de contrôle de liens est chargé de gérer les options et les liens créés.
LCP est utilisé pour établir, maintenir, et fermer la liaison physique. 
Dans l’optique d’être transportable sur un grande nombre d’environnements, PPP comprend un protocole de contrôle de liens LCP (Link Control Protocol) pour établir, configurer, tester, et terminer le lien
LDAP : Lightweight Directory Access Protocol (Protocole allégé d'accès aux annuaires)
Permet d'obtenir des informations relatives aux répertoires des serveurs d'e-mail travaillant sous LDAP (noms, adresses e-mail, postales, clés...)
LDP : Label Distribution Protocol (Protocole de distribution de label)
La distribution implicite de labels aux LSR est réalisée grâce à LDP (Label Distribution Protocol). LDP définit une suite de procédures et de messages utilisés par les LSR pour s’informer mutuellement du mapping entre les labels et le flux. 
Une connexion LDP peut être établie entre 2 LSR directement ou indirectement connectés.
LDP est bi-directionnel et permet la découverte dynamique des noeuds adjacents grâce à des messages Hello échangés par UDP. Une fois que les 2 noeuds se sont découverts, ils établissent une session TCP qui agit comme un mécanisme de transport fiable des messages d’établissement de session TCP, des messages d’annonce de labels et des message de notification. 
LEAP : Lightweight Extensible Authentication Protocol
LEO : Low-Earth Orbit
Cette technologie vise à l’utilisation d’équipement de transmission en orbite basse, satellites, drones, ballons, etc… Cette technologie est aujourd’hui en expérimentation.
LIC : Link Identifier Code (Code Identificateur de la Liaison)
LL : Leased Link (Liaison Louée)
Sur le plan technique, une liaison louée se définit comme une liaison permanente constituée par un ou plusieurs tronçons d’un réseau ouvert au public et réservée à l’usage exclusif d’un utilisateur. Elle s’oppose ainsi à la liaison commutée, qui est temporaire.
LLC : Logical Link Control (Commande de liaison logique)
La couche LLC couvre les connexions de station à station, la génération de trames de messages et le contrôle d'erreur.
Interface avec les couches supérieures.
Trois types de service fourni, à la couche réseau :
            * LLC type 1 ou mode datagramme – service sans connexion (aucun séquencement, aucun acquittement, aucun contrôle d ’erreur)
            * LLC type 2 ou mode connecté – service avec connexion 
            * LLC type 3 ou mode datagramme acquitté – service sans connexion avec acquittement
LLP : Liaison Logique Permanente
Le service de Liaison Logique Permanente permet le raccordement  d'un ETTD en mode paquet par Numéris en utilisant la méthode d'activation de la liaison ( avec valeur de TEI fixe). Cette activation peut être faite indifféremment par l'extrémité qui a des données à transmettre (utilisateur ou Transpac).
Une LLP est constituée de 3 liaisons de données en cascade identifiées par :
                                                  - l'usager au moyens des paramètres : SAPI, TEI, et NE
                                                  - le point d'accès paquet (PAP) au moyens des paramètres : SAPI, LIC, et Faisceau à 64Kb/s
                                                  - par le réseau Numéris au moyen des paramètres : SAPI, TEI, NE, LIC et Faisceau à 64Kb/s
LLQ : Low Latency Queuing
C'est un mécanisme qui assure une priorité absolue au trafic mis dans la file d’attente associée, à savoir le trafic Multimédia qui est sensible au délai. LLQ assure à ce trafic d’être traité de manière prioritaire par rapport aux autres files d’attente. LLQ fait partie du mécanisme CB-WFQ.
LMDS : Local Multipoint Distribution System (Système de distribution local multipoints)
Réseau radio permettant la communication bidirectionnelle point à multipoint sur des distances inférieures à 10 Km.
Technologie de réseau large bande sans fil de type radio cellulaire utilisant des bandes de fréquence de 28 et 40 MHz. LMDS se présente comme une alternative à la boucle locale du réseau téléphonique public.
LMDS permet en outre une bande passante beaucoup plus élévée jusqu'à 36 Mbits/s dans un rayon de 3 km autour de l'antenne.
Sur le créneau de la boucle locale les technologies concurrentes sont DSL et le modem-câble. 
LMI : Layer Management Indication (Indication de gestion de couche)
LNS : L2TP Network server
LNS = L2TP Network Server correspond au routeur du site de concentration
Un tunnel L2TP est établi entre un LAC et un LNS.
LSP : Label Switched Path
LSR : Label Switched Router
LTF : Label Forwarding Table