Vous êtes ici : Accueil Glossaire / Lettre P

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z  
P : Provider device
P (Provider device) : routeur ou commutateur de cœur de backbone chargé de la commutation des trames MPLS.
PABX : Private Automatic Branch eXchange (Autocommutateur privé)
Autocommutateur appartenant à une entreprise et généralement relié aux réseaux publics de télécommunication.
PAD : Packet Assembly Disassembly (Assemblage désassemblage de paquets)
Assembleur désassembleur de paquets permettant à un ETTD asynchrone d'accèder à un réseau synchrone X25.
PAP : Point d'Accès Paquet
PAP : Password Authentification Protocol (Protocole d'authentification de mot de passe)
Mot de passe statique.
L'identifiant et le mot de passe circulent en clair sur le réseau.
PAS : Plate-forme d'Accès aux Services
PAT : Port Address Translation
PAVI : Point d'accès Videotex Intermédiare
PBR : Policy Based Routing
Mécanisme de QoS des routeurs Cisco concernant la différentiation et séparation des flux
Routage du trafic en fonction d'access-list (protocole, type de trafic, adresse source) ou de la taille des paquets.
PC : Personnal Computer (Micro-ordinateur personnel)
Cela désignait en général, des machines dont l'architecture et le logiciel étaient compatibles avec les micro-ordinateurs IBM.
PCI : Peripheral Component Interconnect (bus) (Interface d'élément périphérique)
PCI : Protocol Control Information
  1. Emplacement sur la carte mère d'un micro-ordinnateur, prévu pour recevoir les cartes d'extensions (Son, SCSI, Réseau,…) C'est une norme d'architecture de bus local développée par Intel Corporation. Le PCI est un bus à 64 bits, bien qu'il soit souvent utilisé comme bus 32 bits. Il peut fonctionner à une vitesse d'horloge de 33 ou 66 MHz.
    PCI-X extended, est un bus PCI amélioré. PCI-X offre une compatibilité descendante avec les cartes PCI déjà existantes. Il améliore la vitesse du PCI pour la faire passer de 133 Mo/s jusqu'à 1 Go/s.
  2. Information ajoutée à la PDU par la couche OSI
PCL : Printer Control Language
Langage de commande d'imprimantes laser et à jet d'encre défini par Hewlett-Packard.
PCMCIA : Personal Computer Memory Card International Association
PCR : Peak Cell Rate
C'est le débit maximal (exprimé en cellules par seconde) avec lequel peut être émise une cellule à travers un circuit virtuel. Il est définit par l'intervalle entre la transmission du dernier bit d'une cellule et le premier bit de la suivante.
PDH : Plesiochronous Digital Hierarchy
Norme de transmission numérique fondée sur le découpage de l’information en intervalles de temps identiques. 
PDN : Packet Data Network
Réseau à commutation de paquet (IP, X25)
PDU : Protocol Data Unit
Information de circulation inter-couche OSI
PE : Provider Edge router
le PE (Provider Edge router) : routeur backbone de périphérie auquel sont connectés des CE. C’est au niveau des PE que l’on déclare l’appartenance d’un CE à un VPN donné.
PEAP : Protected Extensible Authentication Protocol
PE-P : Provider Edge - Primary 
PE-S : Provider Edge - Secondary 
PGP : Pretty Good Privacy
Logiciel d'encryptage à deux clefs, une privée et l'autre publique.
PING : Packet Internet Groper (Chercheur de paquet Internet)
Méthode pour détecter la disponibilité d'une ressource de réseau éloignée.
PIRE : Puissance Isotrope Rayonnée Effective
Puissance(dbm) = 10 x log(puissance mW)

La puissance isotrope rayonnée équivalente (PIRE) d’une antenne est la puissance qu’il faudrait fournir à une antenne ayant un rayonnement isotrope pour produire la même puissance que l’antenne directive dans la direction considérée. Elle est égale au produit de la puissance fournie à l’antenne d’émission par le gain de cette antenne. Le gain  est inversement proportionnel aux angles d’ouverture du faisceau.

PKE : Public Key Encryption
PKI : Public Key Infrastructure
RFC : 2527
PLMN : Public Lan Mobile Network
Infrastructure réseau public d'opérateur de mobiles (Vodafone, Orange...)

MS : Mobile Station BTS : Base Transceiver Station BSC : Base Station Controller
MSC : Mobile Switch Center GMSC :Gateway Mobile Switch Center  
HLR : Home Location Register VLR : Visited Location Register EIR : Equipment Identity Register
AUC : Authentication Center    
PON : Passive Optical Network (Réseau optique passif)
Cette technologie est basée sur l’intégration des supports optiques dans la boucle locale, encore appelé FITL (Fiber In The Loop). Ce système est aujourd’hui promu par tous les grands opérateurs. En effet le besoin de bande passante étant de plus en plus important, le coût des composants opto-électronique décroissant, la solution FITL est la plus pérenne avec une capacité incrémentale en fonction de la croissance du trafic ou du nombre d’usager grâce au DWDM. Cette technologie pourra être associée à des points de concentration associant des raccordement VDSL sur courtes distances.
POP : Point Of  Presence (Point de présence)
Les POP sont des points de présence pour accéder au réseau désiré (ATM, Frame relay, IP, X25 ....)
La configuration géographique des POP est en perpétuelle évolution.

POP3 :Post Office Protocol (Protocole postal version 3)
RFC : 1957
Protocole client serveur permettant la relève de bal  entre un client pop3 et un serveur de bal pop3.
Ce protocole permet uniquement de recevoir des messages, le client messagerie doit utiliser un serveur Smtp pour envoyer des messages.
POP3 fonctionne en standard en TCP sur le port 110 .
Ethernet
IP
TCP (6)
POP3 (110)
POTS : Plain Old Telephone Service
PPP : Point-to-Point Protocol (Protocole point à point)
RFC : 1171
PPP fut développé pour transférer des données sur des liens synchrones ou asynchrones entre deux points en utilisant HDLC comme base d’encapsulation et un Frame Check Sequence (FCS) HDLC pour la détection des erreurs.
Cette liaison permet le full duplex et garantit l’ordre d’arrivée des paquets. 
PPPoA : Point to Point Protocol over AAL5 (Protocole point à point sur AAL5)
RFC : 2364 : PPPover AAL5 (PPPoA)
Ce protocole décrit l'utilisation de l'ATM Adaptation Layer 5 (AAL5) pour l'encapsulation des trames PPP.
C'est le couple VP/VC 2/32, qui est utilisé en partie terminale par FT pour véhiculer ce protocole.
PPPoE : Point to Point Protocol over Ethernet (Protocole point à point sur Ethernet)
RFC : 2516 : A method for transmitting PPP over Ethernet (PPPoE)
La mise en place d'une session PPPoE s'effectue en deux étapes
                Une phase d'apprentissage (relation client-serveur où un host peut choisir entre plusieurs BAS pour l'établissement d'une session)
                Une phase d'établissement de la session PPP
C'est le couple VP/VC 8/35, qui est utilisé en partie terminale par FT pour véhiculer ce protocole.
Ce protocole est contraignant du fait de la difficulté à bien gérer la MTU Ethernet.
PPTP : Point to Point Tunnelling Protocol (Protocole tunnel point à point)

RFC : 2637
PPTP est un protocole propriètaire Microsoft.
Le principe de fonctionnement de PPTP est que les sessions PPP initialisées par le PC du client sont encapsulées dans un tunnel PPTP jusqu'au modem, où les sessions PPP sont transmises sur la ligne ADSL, par l'intermédiaire de l'ATM.
Dans l'offre Netissimo, c'est le couple VP/VC 8/67, qui est utilisé en partie terminale par FT pour véhiculer ce protocole.
Le schéma suivant montre comment un paquet PPTP est assemblé avant d’être transmis par un client distant vers un réseau cible. 

PRI : Primary Rate Interface (Accès Primaire ou T2)
PSK : Phase Shift Keying (Modulation de phase)
PSK : Pre Share Key
PSTN : Public Switched Telephone Network (Réseau téléphonique commuté public)
PVC : Permanent virtual Circuit (Circuit virtuel permanent)
Un circuit virtuel permanent est la connexion logique entre 2 portes du réseau Frame Relay. Chaque accès peut supporter plusieurs PVC (CVP) vers un ou plusieurs autres accès Frame Relay. Le nombre maximum de PVC (CVP) par accès est fonction de la taille des trames.
Chaque extrémité du PVC (CVP) Frame Relay est identifiée par un numéro local au niveau de l'accès. Ce numéro unique composé de 3 chiffres est appelé le DLCI “Data Link Connection Identifier”.

Les trames sont routées au travers du réseau via un PVC (CVP). L'adresse DLCI est transmise dans l'entête de la trame.
Elle identifie une connexion logique entre l'utilisateur et le point d'accès au réseau.
Cette adresse DLCI a uniquement une signification locale.
Le nombre de PVC (CVP) pouvant être configuré sur un accès dépend de la valeur du paramètre d’abonnement « Longueur maximale du champ Information » en France et est limité à 99 à l’étranger.
En France on applique la règle suivante : Nombre maximum de CVP = (Longueur maximale du champ Information - TailleEntête LMI) / 5
L’entête LMI est de 11 suivant le protocole de signalisation normalisé PVC (CVP) UIT-T Q.933.
Longueur max. Champ info  Nb CVP  max
128 23
256 48
512 100
1024 202
2048 407
4096 816
PU : Physical Unit
Unité matérielle d'un réseau SNA.