Vous êtes ici : Accueil Glossaire / Lettre V

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z  
VBR : Variable Bit Rate (Débit variable)
Classe de service dans ATM dans laquelle le débit de la source varie entre deux valeurs négociées et garanties par le réseau.
VBR-rt (VBR Real Time) correspond aux applications de type voix ou vidéo compressées.
VBR-nrt (VBR No Real Time) concerne la data
VC : Virtual Channel (Voie virtuelle)
Le VC est identifié par le VCI
Le VC est un conduit virtuel contenu dans un VP qui  lui peut contenir plusieurs VC
VCI : Virtual Channel Identifier (Identificateur de voie virtuelle)
Un VCI identifie une liaison de voie virtuelle particulière pour une connexion de conduit virtuel VPC.
Une valeur spécifique de VCI est attribuée chaque fois que l'on commute une voie virtuelle dans le réseau.
Une liaison de voie virtuelle représente une possibilité unidirectionnelle pour le transport de cellules ATM entre deux entités ATM où la valeur de VCI est traduite.
Une liaison de voie virtuelle débute, ou aboutit, avec l'attribution, ou la suppression, de la valeur de VCI.
Les fonctions d'acheminement des voies virtuelles sont exécutées dans un commutateur de voies virtuelles.
VDSL : Very high bit rate DSL (Ligne d'abonné numérique à très haut débit)
VLAN : Virtual Local Aera Network (Réseau local virtuel)
Les VLAN autorisent sur un même réseau physique la réalisation de plusieurs réseaux logiques indépendant les uns des autres.
  1. VLAN de niveau 1 (Port-Based VLAN) regroupent des stations connectées à un même port du commutateur.
  2. VLAN de niveau 2 (MAC Address-Based VLAN) associent les stations par leur adresse MAC.
  3. VLAN de niveau 3 (Network Address-Based VLAN) sont constitués de stations définies par leur adresse réseau.

Un VLAN correspond à un domaine de broadcast.
La norme 802.1Q définit l'étiquetage des trames MAC pour identifier les stations appartenant à un VLAN.
802.1p définit les huit niveaux de priorité pouvant être gérés par le commutateur.

Trame MAC

@ destination @ source VPID Tag 802.1pQ Ethertype Données PAD FCS

VLR : Visited Location Register

Enregistreur de localisation d'accueil

• Base de données qui mémorise les données d'abonnement des abonnés mobiles présents dans une zone géographique.
•Plusieurs MSC peuvent être reliés au même VLR, mais en général un MSC pour un VLR.
•Données mémorisées par le VLR sont similaires aux données du HLR, mais concernent seulement les abonnés mobiles présents dans la zone considérée.
•La séparation matérielle entre MSC et VLR proposée par la norme n'est pas souvent respectée.

VLSM : Variable length Subnet Mask

VLSM permet d'économiser des adresses IP en offrant la possibilité de créer plusieurs sous-réseaux dans un réseau.
Il permet également de subnetter un réseau déja subnetté.(sous-sous-réseaux)

VLSM doit être supporté par le protocole de routage : Le masque doit être transporté.

Ci-dessous, décomposition du premier réseau ( /24) en 2 sous-réseaux (/25) puis de nouveau une décomposition du premier sous-réseau (/25) en deux autres sous-réseaux (/26). Ceci permet d'obtenir 3 réseaux (2 de 62 @IP et 1 de 126 @IP)

192.168.0.0 /24

  192.168.0.0 /25

192.168.0.128 /25

192.168.0.0 /26

192.168.0.64 /26

126 postes

62 postes

62 postes

 
VoIP : Voice Over Internet Protocol (Voix sur IP)
VP : Virtual Path (Conduit virtuel)
VPC : Virtual Path Connexion (Connexion du conduit virtuel)
Un enchainement de liaisons de conduit virtuel est constitué pour former une connexion de conduit virtuel (VPC).
VPI : Virtual Path Identifier (Identificateur de conduit virtuel)
Un VPI identifie un groupe de liaisons de voies virtuelles.
A un point de référence donné qui partage la même VPC, une valeur est attribuée chaque fois qu'un conduit virtuel est commuté sur le réseau.
Une liaison de conduit virtuel est une capacité unidirectionnelle pour le transport de cellule ATM entre deux entités consécutives où la valeur de VPI est traduite.
Une liaison de conduit virtuel débute, ou aboutit, avec l'attribution, ou la suppression, de la valeur VPI.
Commutateur ATM
Le commutateur analyse le champ VP, et également le champ VC.
Il aiguille la cellule d'un couple VPI/VCI en entrée vers un autre couple en sortie.
 (ex : VPI 1 / VCI 1 vers VPI 2 / VCI 4)
VPN : Virtual Private Network (Réseau privé virtuel)
Guide de sécurité et VPN
La mise en œuvre de VPN peut être réalisée en deux grandes familles :

VPN CPE based :
Le VPN est mis en œuvre sur chaque CPE (Customer Premice Equipment) soit  au niveau 2 grâce, par exemple, aux PVCFR ou ATM, soit au niveau 3 grâce, par exemple, aux tunnels IP GRE, L2TP ou IPSEC.
(La mise en œuvre et l’exploitation de ces VPN est lourde et contraignante. Pour assurer la connectivité any to any, un maillage complet des CPE est nécessaire : il faut créer les CV, les tunnels, les filtres ... pour chaque couple origine/destination. Ainsi pour un VPN composé d’un grand nombre de CPE, ce maillage complet nécessite la mise en place d’un protocole de routage complexe au niveau des CPE, protocole qui peut imposer de hiérarchiser le réseau du client.)

VPN network based :
Le VPN est mis en œuvre sur un  backbone partagé qui utilise la technologie VPN / MPLS, ce backbone s’appuyant sur  MPLS (Multi Protocol Label Switvhing) conformément à la RFC 2547. Dans un réseau VPN MPLS, ce sont les routeurs de périphérie du  backbone qui ont la connaissance et  gèrent les VPN et non plus les CPE.

VRF : Virtual Routing and Forwarding Table
Une VRF (Virtual Routing and Forwarding Table) est une table de routage/commutation dédiée à un VPN, implémentée dans un PE, qui donne les routes/chemins de commutation pour un VPN donné.
Chaque PE peut contenir plusieurs VRFs, c’est-à-dire plusieurs VPNs.
Une VRF est déclarée statiquement sur un PE.

VRRP : Virtual Router Redundancy Protocol (Nortel)

Gère le basculement automatique d'une plate-forme à une autre au sein d'une installation redondante.

VSAT : Very Small Aperture Terminal (Terminal à ouverture très étroite)
Services de télécommunications par satellite utilisant une partie étroite de la capacité totale du satellite grâce à un terminal d’émission-réception de petite dimension permettant l’échange d’informations à bas ou moyen débit. 
VTHD : Vraiment Trés Haut Débit
France Télécom travaille sur un projet de connexion à Internet très performant appelé VTHD (vraiment très haut débit ), permettant des taux de transferts de 800 Mbps. Ces vitesses de transmission seront réservées, dans un premier temps, aux professionnels. Il sera possible par exemple, de suivre à distance et en temps réel une intervention chirurgicale, de faire du télé-enseignement, etc.
À titre de comparaison, avec une telle bande passante, il faudrait moins de dix secondes pour transférer l'équivalent des 650 millions d'octets d'un CD-Rom.